×

Votre panier est vide.

Le vieux port de Saint-Raphael

Le Vieux Port est à la fois un port de pêche et de plaisance. A ce jour, il a gardé toute son authenticité et son charme traditionnel d’antan. Protégé par deux môles, son bassin atteint environ 3,7 hectares de surface. De ce fait, le port dispose d’une possibilité d’accueil de plus de 300 places. Par ailleurs, on retrouve sa capitainerie au bout de la jetée au sud.

Des équipements d’avitaillement, des services sanitaires, ainsi que des facilités pour les ordures ménagères et le tri sélectif sont mis à disposition des plaisanciers tout au long de l’année.
Totalement rénové, le Vieux Port de Saint-Raphaël est un lieu incontournable pour les promenades. En effet, il offre des vues imprenables sur la baie, mais aussi sur le centre ville et les somptueuses embarcations de plaisance.

Le vieux Port de Saint-Raphaël a obtenu la seule certification européenne spécifique aux ports de plaisance, celle de « Ports Propres ».

Le long du quai des pêcheurs du Vieux Port on y trouve des bateaux traditionnels qui proposent leur pêche chaque matin, sous la halle aux poissons. Ce lieu constitue également un point de départ pour les différentes promenades en mer, qu’il est possible de faire pour partir à la découvertes des côtes avoisinantes.

Le premier aménagement du port dit Vieux Port de Saint-Raphaël a été construit en 1822. Il s’agissait de la jetée sud, suivi de la contre-jetée vers l’embouchure de la Garonne.
En 1842, 300 navires étaient au mouillage dans la baie. Le développement du port et de ses quais s’intensifia entre 1879 et 1917, laissant ainsi place à un véritable port de commerce. En effet, l’essor commercial du port est favorisé par l’importation de liège, de charbon et de houille. Quant à l’exportation, il est essentiellement constitué de pavés du Dramont , de la bauxite et de sable.

Le Vieux Port de Saint-Raphaël est également un port de pêche. Autrefois, les barques et les pointus à voiles étaient utilisés pour la pêche, tandis que les bricks et les tartanes permettaient d’assurer la navigation côtière. Au milieu du XIXème siècle, trois-mâts et embarcations de longs courriers à vapeur baptisèrent la voie du trafic international.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la jetée sud a été en partie détruite. De ce fait, après la guerre, le Vieux Port de Saint-Raphaël devint principalement un port de plaisance, où l’on organisait le transport de passagers, notamment des excursions.

En 1959, deux appontements ont été construits dans le bassin portuaire. Entre 1976 et 1977, un vaste terre-plein a été développé après l’élargissement de la jetée sud. Par ailleurs, afin de sécuriser le bassin, des projets ont été mis à l’étude pour prolonger la grande digue ou la jetée du large. Afin de favoriser l’accueil des grands navires, le môle nord a été creusé. Par la suite, des aménagements de l’ancien môle sud ont prévu un espace pour la pêche ainsi que des commerces. Enfin, la capitainerie et la gendarmerie maritime ont été accueillis dans la grande jetée. Par ailleurs, un somptueux jardin a été aménagé au dessus du môle sud, appelé le square Bonaparte.

Le Vieux Port de Saint-Raphaël est un véritable lieu de villégiature pour partager des moments simples et agréables en famille. Dans la commune de Saint-Raphaël, il est possible d’exercer de multiples activités, telles que la plongée sous-marine, le kitesurf et d’autres sports aquatiques. Par ailleurs, cette ville constitue un lieu idéal pour les balades en vélos ou les parcours d’aventures et de tyroliennes.

© des photos ville de Saint-Raphael https://www.saint-raphael.com/