×

Votre panier est vide.

Les Marines de Cogolin

Les Marines de Cogolin sont situées au fond du golfe de Saint-Tropez. Composées de 3 larges bassins, elles représentent le port le plus étendu de la Côte d’Azur. En effet, la surface de l’ensemble portuaire atteint environ 36 hectares et est bordée de plusieurs kilomètres de quais et de pontons. Avec ses nombreuses places de stationnement, ce port peut accueillir plus de 1 600 navires.

Par ailleurs, avec une passe large de 80 mètres, l’entrée du port permet un confort et une sécurité de navigation presque absolus. Les 3 bassins sont séparés par des môles, dont un sur lequel est dressé la capitainerie, à l’entrée du port. Pour parfaire ce décor méditerranéen, ces bassins sont également entourés par des résidences et des villas aux couleurs chaudes, ocre et rose.
Les Marines de Cogolin sont un véritable havre de paix et de bien-être. A terre ou à flot, vous profiterez assurément d’un cadre d’exception.

Ce port de plaisance est également très apprécié pour ses structures d’accueil et de services de qualité, mises à disposition des plaisanciers, quotidiennement et tout au long de l’année. En effet, la marina propose de nombreux services tels que des avitaillements, des stations-service, mais également des locations et ventes de bateaux, des plongées, etc.

Tout commença en 68 après Jésus-Christ, à Pise. Refusant d’abjurer sa religion chrétienne, l’intendant du Palais de l’Empereur Néron, Torpès fut décapité. La légende dit que son corps a été placé dans une barque avec un coq et un chien. En s’échouant sur le rivage de l’actuel Saint-Tropez, le chien aurait quitté la barque et le coq se serait retrouvé dans un champs de lin, d’où COGOLIN, issu de “Coq au lin”. Il existe aussi d’autres versions, mais quelle que soit l’origine de son nom, le coq reste un emblème qui est cher aux Cogolinois.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le village de Cogolin s’est retrouvé au front des événements qui ont permis la libération de la Provence, notamment par la plage de Cogolin qui a été une des porte d’entrée du grand débarquement de Provence. A ce jour, on retrouve plusieurs plaques commémoratives en ville, en campagne ou même en bord de mer, retraçant cette page de l’histoire, précieuse aux provençaux.

En 1964, le projet de ce port de plaisance est apparu d’après une idée de Rothschild. Entre 1964 et 1967, la première phase de la construction a débuté par l’approfondissement d’un étang et l’aménagement d’une zone de chantier naval. En effet, il s’agissait d’un chantier important car l’ensemble des travaux a été fait sur une ancienne zone marécageuse.
En 1968, des études du service maritime et l’intervention de l’architecte Jean Dimitrijevic ont permis un agrandissement de la zone sur 23 hectares. Le paysage s’est transformé progressivement.
Un an plus tard, le port a fait l’objet de travaux d’aménagement afin de créer 3 bassins portuaires, entourés de résidences dites villages ou marines: Galiote, Cascatelle et Brigantine.
En 1970, les plaisanciers ont été accueillis dans le port pendant que les travaux terrestres s’achevèrent jusqu’en 1982.

Les Marines de Cogolin se sont transformées d’un petit hameau de pêcheurs à la cité qu’elle est aujourd’hui. Malgré son développement, Cogolin a toujours été attaché à ses racines provençales et de nombreuses personnalités ont été séduites par ce village si paisible.
A seulement 3 km de Saint-Tropez, bordé par la plage et Port-Grimaud, on retrouve aux alentours de Cogolin de grands centres touristiques et d’animation, mais ils sont suffisamment éloignés pour ne pas perturber le calme qui y règne, même au coeur de l’été.

Aujourd’hui, les Marines de Cogolin sont devenues un lieu incontournable du nautisme, mais également un important lieu de villégiature. En effet, les locations d’appartement et les différents commerces et restaurants longent les quais. En saison estival, les excursions et les activités se multiplient, offrant aux touristes la possibilité de profiter pleinement du cadre relaxant et de l’atmosphère dynamisante des abords.

© des photos ville de Cogolin  http://www.cogolin-provence.com/