×

Votre panier est vide.

Port Grimaud

Le Port Grimaud est situé au coeur du golfe de Saint-Tropez, dans le département du Var. Souvent  désignée comme la « Venise provençale », cette cité lacustre et privée représente un « bout de paradis » sur Terre avec les vues imprenables qu’elle offre sur ses canaux et l’architecture atypique de ses habitations.

Mulhousien et passionné par la mer, l’architecte François Spoerry est à l’origine de la conception et de la construction de ce port. C’est en 1962, qu’il décide d’acheter des terrains marécageux sur lesquels il bâtit cette cité parfaitement intégré au cadre méditerranéen.

Délivré le 14 juin 1966, la date du permis de construire désignera le nom de la première place construite au Port Grimaud: la « Place du 14-Juin ».
A partir de juillet 1967, ce port de plaisance commence à se transformer en un bel endroit où chacune des habitations est accessible par un accès terrestre et par un quai, avec un mouillage devant chaque maison où l’on peut amarrer son embarcation. La construction de cet ensemble immobilier  s’étalera sur plusieurs étapes successives jusqu’en 2000.

Inscrit au label « Patrimoine du XXème siècle » depuis 2001, le Port Grimaud et ses 2 400 habitations s’étendent sur 75 hectares. Ce port de plaisance dispose également de 2 000 places de parking pour bateaux, sur une étendue de 14 mètres de quais. Considéré comme une petite commune, on y trouve également 14 ponts ainsi que 12 îles et 7 km de canaux.

Les maisons aux façades colorées et aux tuiles romaines viennent apporter une touche et un charme unique à la cité du Port Grimaud. Véritable village, cette cité dispose même de son église, ainsi que de divers services et commerces de proximité.

Divisée en 3 quartiers, la cité ressemble a une immense co-propriété, disposant de son propre règlement intérieur. Les 3 quartiers sont gérés par 3 associations syndicales bien distinctes et autonomes. Il y a trois « arrondissements » : Port Grimaud I, Port Grimaud II et Port Grimaud III.
Bien évidemment, Port Grimaud I est la première construction de François Spoerry et elle représente la plus grande avec 22 hectares terrestres et 13 hectares de plan d’eau.

Soucieux des traditions et de la protection de l’environnement, les déplacements en interne se font par voiturettes ou transports maritimes totalement électriques. Des bateaux-bus sont également mis à disposition des résidents pour leurs déplacements à l’intérieur de la cité.

Par ailleurs, tous les jeudis et les dimanches a lieu le marché du Port Grimaud. Selon la volonté de François Spoerry, cette cité est également un espace d’échanges entre terre et mer, accessibles à tous les  plaisanciers.  Ce dernier est décédé à Port Grimaud en 1999, son caveau se trouve dans l’église Saint-François d’Assise.

Afin de garantir une harmonie entre propriétaires, commerçants, plaisanciers et visiteurs, quelques règles de vie communes sont à respecter sur place. Par exemple, les non-résidents sont invités à stationner leurs voitures sur le parking à l’extérieur qui leur est réservé à l’entrée de la cité, la visite s’effectue à pied (les véhicules à 2 roues sont également interdits), le respect de la propreté de la cité et de ses parties communes, etc.

Enfin, chaque année tous les 15 août se déroule la fête de la mer et des pêcheurs. Une messe est dite dans l’église de Saint-François d’Assise, suivie d’une procession de bateaux.  Elle suit le prête qui bénit l’ensemble des bateaux amarrés tout le long des canaux jusqu’à l’entrée du port. Une gerbe fleurs est déposée à cette endroit en mémoire des marins disparus.

© des photos mairie de Grimaudhttps://www.mairie-grimaud.fr/